Louis XVI et la Constituante - Mairie de Hauterive

Aller au contenu
Publications - Liens > Dossiers thématiques > 14 juillet 1789 - La Révolution Française

Louis XVI et la Constituante


La population parisienne toujours éprouvée par la cherté de la vie n'est pas satisfaite de la révolution politique et sociale de l'été 1789.

Les 5 et 6 octobre, une manifestation de femmes parisiennes marche sur Versailles pour y réclamer du pain.



Sur place, les manifestantes exigent que "le boulanger, la boulangère et le petit mitron" (le roi, la reine et le dauphin) reviennent avec elles à Paris.



Louis XVI cède, soucieux d'éviter une répression violente, et s'installe avec sa famille aux Tuileries, bientôt suivi par l'Assemblée pour laquelle on aménage la salle du Manège. L'événement est lourd de conséquences, car le roi et la représentation nationale sont désormais directement soumis à la pression du peuple parisien qui devient, et pour longtemps, l'acteur principal de la Révolution.

Le nouveau régime doit faire face à des difficutés d'ordre financier et religieux. Pour l'anniversaire de la prise de la Bastille, le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération réunit des délégués venus des provinces de France et donne lieu à une manifestation d'unanimité nationale. Désormais, l'unité française n'est plus réalisée autour de la seule personne royale : elle est le résultat de la volonté populaire.

L'Europe de l'Ancien Régime s'inquiète ; mais la Constituante a "déclaré la paix au monde", et la France révolutionnaire ne menance encore personne.



Sources : L'aventure de la France - Edition du May


Les Grandes dates de la Révolution Française

Retourner au contenu