Le Bourg termine ses transformations ! - Mairie de Hauterive

Aller au contenu
Vie Municipale > Commémorations - Cérémonies

Le chantier a été engagé en 2007. Peu à peu, le Bourg a changé de visage pour se conformer aux enjeux d'aujourd'hui et de demain, tout en conservant son identité.

Anticiper les besoins de sa population tout en accompagnant les services existants. Un défi à l'chelle du temps dont Didier Corre, maire d'Hauterive, mesure à la fois les difficultés, mais aussi les bénéfices.

Samedi 1er juillet, la double inauguration de travaux souhaités dès 2003 et engagés en 2007 a mesuré le parcours effectué et ce qu'il reste à réaliser.

Passer de 400 âmes début XXème siècle à un peu plus de 1 200 aujourd'hui, bénéficier de l'expansion de Vichy tout en conservant son dynamisme avec commerces, associations et école, porter la trame d'un passé lié aux sources d'eaux minérales tout en se projetant vers l'avenir avec le Bioparc, s'urbaniser tout en restant dans un cadre rural, voire rurbain, offrir des services à sa population tout en préservant sa tranquilité, ce sont là autant d'équations que Didier Corre et son équipe municipale ont anticipées en s'inscrivant, dès 2003, au dispositif du Conseil général, devenu départemental, le Contrat Communal d'Aménagement du Bourg (CCAB).

"En 2005, les cabinets Pollen et Pichon se penchent sur la question et ébauchent des solutions, commentait Didier Corre.
Cinq orientations ont été définies : densifier l'urbanisation du bourg, mettre en valeur l'eau et les sources, résoudre les problèmes de sécurité liés à la traversée du bourg, aménager la place de la mairie, traiter les espaces publics, et améliorer l'image du bourg."

En 2007, les élus signent le premier CCAB avec le Département, Vichy Communauté et le syndicat d'électricité SDE03 avec des aides de leur part. 2009 voit aboutir les premiers travaux à l'entrée sud du bourg, du rond-point du Bioparc et abords du kiosque de la source Saint Ange.

2010, ce sont la réfection et le réaménagement complet de la rue et de la place de la mairie, y compris leurs abords. 2012, il s'agit de l'entrée nord de la commune, réalisé intégralement par les employés communaux, hors CCAB.

Puis en 2017, c'est au quartier de l'église que s'attache ce CCAB avec, pour finir, l'église, fruit de travaux extérieurs achevés, eux, et de travaux intérieurs, à terminer au cours de l'été.



C'est fou comme les choses peuvent changer en quelques années !
Aujourd'hui, on vous propose de découvrir des dizaines de photos qui peuvent dater de plus de 100 ans pour certaines, comparées aux clichés d'aujourd'hui. Un avant/après spécial, mais très original tant certaines photos sont épatantes.
L'architecture qui évolue, la nature qui reprend ses droits, toutes les photos sont marquantes et racontent des histoires.
On vous laisse découvrir ces photos dans cet avant/après qui montre l'évolution du temps.




<
>
<
>
Retourner au contenu