Compte rendu Copil TAP juin 2015 - Mairie de Hauterive

Aller au contenu
Enfance - Jeunesse > Temps d'Activités Périscolaires
TAP HAUTERIVE 2014.2015
COPIL du 29 juin 2015

Présents : Corre D, Brun C, Champredon JL, Prégent T, Mayoux JL, Cary M, Perrousset C, Mazéo G, Morgand ML, Biagini V
Excusés : Goutte-Fangeas C, Jourdan D

1. Bilan de l’année 2014/2015 :
 Le bilan de l’ensemble de l’année est positif. De bons retours des familles et des enfants sur les activités proposées. Quatre élèves ont fait l’objet d’une fiche de suivi. Ce dispositif et le cahier de suivi ont amélioré sensiblement le comportement des enfants et le dialogue avec les familles.
Thierry Prégent adresse ses plus vifs remerciements à l’ensemble des acteurs du dispositif TAP.
 Au plan financier, le budget global de 20 000€ a été respecté. 6 500€ ont été versés au titre du fonds apporté par l’Etat. La CAF de l’Allier devrait apporter la même somme mais aucun versement n’a été effectué à ce jour. Pour rappel, le budget global s’équilibre à partir de 3 recettes : l’état pour 6 500 €, la CAF pour 6 500 €, la commune pour 7 000 €.
2. Convention avec les associations :
 Les associations ayant signé une convention avec la mairie ont reçu un financement correspondant à 10€/heure pour les activités entièrement prises en charge par elles. Ce sont pour 2014/2015 : le foot, le tennis de table, l’association de parents d’élèves et Loisir Canin. Mme Morgand fait observer que le Comité des fêtes est aussi intervenu en responsabilité par l’intermédiaire de D. Jourdan et elle-même, sans solliciter l’établissement d’une convention. Le montant total de ces versements aux associations est de 530€ pour l’année scolaire.
3. Etude sur le temps de l’enfant hors de la famille :
 Le second relevé d’informations fait en mars 2015 fait apparaître des valeurs sensiblement égales à celles de novembre 2014. Rappel : Les enfants passent en moyenne 34 à 37 heures par semaine hors de leur famille (classe, cantine, garderie et TAP). Certains élèves dépassent largement les 40 heures. 71% des enfants de maternelle, 89% des CP/CE1 et 92% des CE2/CM1/CM2 sont inscrits aux TAP.
4. Projets 2015/2016 :
 Thierry Prégent, directeur du Centre de Loisirs et des TAP présente les grandes lignes de la programmation 2015/2016. Il prévoit, comme cette année, des activités variées mêlant le l’artistique, le culturel, le sportif et le récréatif. Il envisage un intervenant extérieur par période « froide » pour les maternels et les « primaires ». Il travaille sur un projet de graph pour réaliser une fresque murale autour du thème de la prévention en collaboration avec les sapeurs-pompiers.
 Didier Corre, maire, indique qu’un conseil des écoliers sera mis en place à la rentrée 2015. Il se réunira une fois par période ainsi qu’à la fin de l’année pour faire le bilan.
 Une réunion de rentrée du COPIL est prévue le 21 septembre. Les activités débuteront le mardi 15 septembre. A noter également qu’une réunion sera programmée à la rentrée avec l’ensemble des associations afin de favoriser leur participation aux activités. Suite à la fin de contrat de Mme DAUNIS, il conviendra d’envisager son remplacement.
5. Questions diverses :
 Mme Morgand propose que les besoins en petit matériel soient publiés dans le journal des TAP ainsi que sur le site municipal. Le journal des TAP a été remis à tous les élèves ainsi qu’aux animatrices.
 M Brun informe le comité de pilotage de sa décision de ne plus assurer la coordination des TAP et l’animation du comité de pilotage à compter de ce jour. Il remercie pour la qualité de leur travail et de leur engagement, le directeur, les animateurs, les intervenants et les bénévoles. Il estime avoir conduit à son terme la mission pour laquelle il s’était porté volontaire : l’élaboration du projet éducatif, la mise en place du cadre administratif, la préparation d’un budget prévisionnel, le suivi des activités et des dossiers de financement. Didier Corre, maire, prend la parole et, au nom des membres du COPIL et en son nom personnel, a rendu un hommage sincère à Christian Brun pour le travail qu'il a effectué pendant un an, avec beaucoup de professionnalisme, d'abord pour le lancement du projet des TAP, pour la mise en place du PEDT et, surtout, pour toute son implication dans la coordination nécessaire entre la mairie, les enseignants, les services institutionnels et le directeur du Centre de Loisirs. Cet engagement a contribué, sans nul doute, au succès de cette première année de réorganisation des rythmes scolaires à Hauterive.
 Mme Morgand, seule candidate, est désignée au poste de coordonnatrice pour l’année 2015/2016.

La séance est levée à 19h30
Christian Brun
Retourner au contenu